Commissaire aux Comptes

Le Commissaire aux Comptes est un observateur libre, neutre et indépendant. Il intervient auprès des Sociétés Anonymes (S.A.) et des entreprises de plus de 50 salariés car elles sont soumises à l'obligation légale de faire certifier leurs comptes.

Sa mission consiste à vérifier la bonne tenue des comptes sur le plan légal, contrôler et certifier la véracité et la sincérité des comptes annuels par rapport à la situation financière réelle de l'entreprise. S'il trouve des irrégularités, il a l'obligation d'avertir le conseil d'administration et les actionnaires, voire le procureur de la République, si besoin.

A la fin de son audit, il émet des réserves, délivre ou refuse la certification. Ses conclusions font l'objet d'un rapport, remis 15 jours avant l'assemblée générale de l'entreprise et présenté aux actionnaires à cette occasion.

MISSIONS

Expert-Comptable assermenté et affilié à la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes, il a pour mission de :

  • Echanger avec les dirigeants afin d'appréhender les particularités et l'environnement de l'entreprise
  • Mener une analyse exhaustive des documents financiers et des comptes annuels de l'entreprise (bilan, compte de résultats, annexes) et vérifier leur conformité, leur régularité et leur sincérité
  • Signaler d'éventuelles irrégularités au conseil d'administration, aux actionnaires ou au procureur de la République (si besoin)
  • Alerter les dirigeants des difficultés rencontrées par l'entreprise
  • Conseiller les dirigeants en matière de gestion, de droit des affaires, droit social et fiscal
  • Identifier les améliorations et les ajustements à apporter dans la tenue des comptes
  • Rédiger un rapport général pour présenter les conclusions de son audit à l'assemblée générale de l'entreprise. Dans ce rapport, émettre des réserves, valider ou refuser la certification.

Même si le Commissaire aux Comptes est un Expert-Comptable, il ne peut exercer ces deux fonctions au sein de la même entreprise afin de respecter son obligation d'indépendance.

COMPÉTENCES

  • Maîtrise des règles comptables et juridiques
  • Parfaite connaissance et respect du code de déontologie de sa profession
  • Maîtrise des logiciels d'analyse mathématique et de comptabilité
  • Goût pour les chiffres
  • Compétences rédactionnelles

QUALITÉS

  • Intégrité et respect de la confidentialité
  • Discrétion
  • Capacité d'analyse
  • Minutie, rigueur
  • Esprit critique
  • Aisance relationnelle

RECRUTEMENT ET OPPORTUNITÉS

Obligatoirement affilié à la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes, le Commissaire aux Comptes exerce en profession libérale. Il peut travailler seul ou bien être rattaché à un cabinet d'audit, d'expertise comptable ou à une société spécialisée dans le commissariat aux comptes.

FORMATION

La demande d'affiliation à la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes est possible après une formation longue (jusqu'à 8 ans après le bac) et après une période de stage de 2 à 3 ans auprès d'un Commissaire aux Comptes.

Plusieurs parcours sont possibles :

  • Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG) nécessaire pour accéder au Diplôme d'Expert-Comptable (DEC), suivi d'un stage de 2 ans auprès d'un Commissaire aux Comptes
  • Masters 2 dans les domaines de l'audit et de la comptabilité, suivis d'un stage de 3 ans auprès d'un Commissaire aux Comptes
  • Master 2 dans un autre domaine, suivi d'un Certificat Préparatoire aux Fonctions de Commissaire aux Comptes (CPFCAC) et d'un stage de 3 ans auprès d'un Commissaire aux Comptes puis l'obtention du Certificat d'Aptitude aux Fonctions de Commissaire aux Comptes (CAFCAC)
  • Diplôme d'école supérieure de commerce spécialisée dans l'expertise comptable et l'audit, suivi d'un stage de 3 ans auprès d'un Commissaire aux Comptes

RÉMUNÉRATION

  • 2 500€ à 3 750€ brut / mois en début de carrière
  • Les rémunérations sont variables en fonction des missions
  • Les honoraires des Commissaires aux Comptes sont réglementés par décret ainsi que par le code de déontologie de la profession.

PERSPECTIVES D’ÉVOLUTION

Au fil des années, le Commissaire aux Comptes se verra confier la certification des comptes d'entreprises de plus en plus importantes.

Grâce à son réseau de contacts, il pourra éventuellement créer son propre cabinet.

Il peut également choisir de s'orienter vers d'autres fonctions au sein d'une entreprise : Directeur Comptable, Auditeur Interne ou Contrôleur de Gestion.

Conseils

Pour que la vie d’étudiant ne rime pas avec parcours du combattant, retrouvez tous nos conseils stage / alternance / emploi