Retour

Quels métiers pour les amoureux de l’écriture ?


Écrire est avant tout une histoire de passion. Mais c'est également considéré comme un métier noble, et l'écriture, ou plus généralement la littérature, s'enseigne à coup de cursus universitaire aux débouchés multiples. Autant auparavant la question pouvait se poser de savoir que faire après des études de lettres, autant aujourd'hui la réponse est complexe avec pléthore de métiers à l'horizon. On explore cet univers où l'encre noire et le papier blanc décrivent le monde sous ses coutures.

La vocation de romancier comme une évidence

La première activité, et par ailleurs la plus traditionnelle pour des passionnés de lettres, est d’écrire un roman. Sans l’écrivain, le livre n’existerait pas tout simplement. Science-fiction, romance, policier, jeunesse, historique : le romancier a l’embarras du choix et peut se spécialiser dans un genre particulier. De façon intrinsèque, l'écrivain peut consacrer ses pages à l'autobiographie en racontant la vie d'une personnalité ou au roman en apposant sa plume sur une histoire.

Un esprit imaginatif et créatif, une belle plume et un style propre suffisent pour s'essayer à une carrière d'écrivain sachant que bon nombre d'auteurs se sont révélés en autodidacte. Cependant, il existe des formations et des cursus pour perfectionner ce talent initial, apprendre à écrire un livre, en écrivant pour soi ou pour les autres, et ainsi vivre de sa plume.

Les maisons d’édition : dénicheur de nouveaux talents

Si vous aimez lire et découvrir de nouvelles histoires, c’est le métier parfait ! On les appelle habituellement les chercheurs de tête ou de talent, les professionnels de l’écriture capables de prédire la destinée d’un auteur. Une partie de leur travail est de trouver le romancier de demain, celui qui vendra le plus de livres.

En effet, l’éditeur s’occupe d’encadrer la sortie du livre de son poulain, de sa conception à sa commercialisation, en passant par sa mise en page. De nombreuses formations courtes mènent au métier d’éditeur comme les BTS de même que de longues études qui permettent d'augmenter ses chances de rentrer dans le monde de l’édition comme le master métiers du livre et de l’édition.

La traduction et ses exigences en termes de compétences

La traduction représente de nos jours l’un des débouchés les plus solides et porteurs pour tout passionné de lettres. D’autant plus que les langues foisonnent et deviennent toutes plus importantes les unes que les autres. Les logiciels de traduction montrant leur faille en termes notamment de transcription des émotions, la traduction conserve son prestige avec la stricte nécessité pour le traducteur de conserver son esprit d'analyse, sa rigueur et sa créativité pour respecter l'esprit original d'un texte.

Ainsi, selon sa spécialité, il peut s'atteler à la traduction d'un site web, d'un document technique ou d'une œuvre littéraire. L'objectif sera toujours que le texte traduit soit le plus fidèle possible au texte original, en termes de sens mais aussi de ton, comme l'humour d'un texte. Sans surprise, la profession de traducteur fait donc partie des métiers littéraires qui exigent une parfaite maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères dans le but de multiplier ses opportunités.

Les métiers de l’écriture : le rédacteur web

À l’heure de la prolifération des contenus sur Internet, les rédacteurs web commencent à avoir bonne presse dans le monde de l’écriture. Comme leur nom l’indique, ils rédigent du contenu destiné à être publié sur internet. Ces prestations s’adressent principalement à des professionnels prestataires de services, des sites de e-commerce, ou des agences de stratégie digitale.

À juste titre, une spécialisation en référencement naturel ou en positionnement sur Google ajoute une corde à l’arc du rédacteur et lui permet d’élargir son champ de compétence, l’objectif étant de permettre à ses clients de gagner en visibilité et en trafic sur la toile. Une touche prononcée de maîtrise et de professionnalisme de nature à augmenter les chances de se différencier et de pouvoir vivre de sa plume.

Être journaliste pour s’informer et informer

Vivre de l’écriture peut aussi consister à informer les autres de l’actualité. Véritable investigateur de terrain, le journaliste va chercher l’information à la source et va la retranscrire de manière fidèle et fiable aux lecteurs. Ce faisant, le journaliste possède une bonne culture générale ; il doit avoir l’esprit critique, être réactif et faire preuve de curiosité. Sans oublier évidemment, une bonne maitrise de la langue ! Il peut travailler pour la presse généraliste ou spécialisée, comme la presse féminine ou automobile. Ce secteur étant de plus en plus difficile d’accès, une formation spécialisée dans les écoles professionnelles permet de s’y faire une place plus facilement.


D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Les annonces correspondant à cet article

Journaliste blogger / Nouveau media H/F - Alternance

Justifit

Contrat en alternance Journalisme / RP / Edition / Traduction Paris dès que possible 12 mois

Assistant(e) Relations publiques et évènementiel

La Poste - Direction de la Communication

Stage Journalisme / RP / Edition / Traduction Paris entre février et mars 2023 de 4 à 6 mois

Stage - Assistant en Relations Presse - Finance (H/F) Paris

La Française

Stage Journalisme / RP / Edition / Traduction Paris entre janvier et février 2023 6 mois

Stage Chargé de communication (médias/presse) - H/F

Keolis

Stage Journalisme / RP / Edition / Traduction Paris entre janvier et février 2023 de 4 à 6 mois

STAGIAIRE H/F RELATION PRESSE - 2 MOIS

MAIRIE DE CROISSY SUR SEINE

Stage Journalisme / RP / Edition / Traduction Yvelines dès que possible 2 mois