Retour aux conseils

Il n'est jamais trop tôt pour développer son réseau

Grâce aux réseaux sociaux professionnels (LinkedIn en tête), il est désormais plus facile de se constituer un "réseau".
C'est ce réseau qui, à plus ou moins long terme, vous donnera accès à des opportunités, à qui vous rendrez service et qui ne manquera pas de recommander vos qualités professionnelles pour décrocher un nouveau job.

C'est un travail subtil et de longue haleine qu'il faut avoir en tête dès le début de ses études.

Pour vous aider, voici 4 principes de base

Adapter son profil

Pour développer un réseau de qualité et efficace, il faut tout d'abord soigner sa propre image :
  • "se googler" et faire un audit de sa présence en ligne.
    Tout ce qui a attrait à la sphère privée doit le rester. Tout ce qui est public doit refléter davantage votre personnalité, vos centres d'intérêt et servir vos futurs objectifs professionnels. A vous de faire le ménage !
  • optimiser son profil LinkedIn
    Un profil LinkedIn travaillé vous rendra visible et surtout plus attractif auprès de recruteurs en recherche de nouveaux talents. Portez votre attention sur ce qui se voit en premier : votre photo et votre intitulé de poste. Vous pouvez ensuite indiquer votre formation, vos expériences passées (stages, jobs d'été, bénévolat....) et surtout rédiger une introduction qui détaille votre projet professionnel.

Aller à la rencontre des autres, faire preuve de curiosité

Se rendre sur des salons professionnels pour échanger sur les problématiques d'un métier, d'un secteur.... Discuter avec des intervenants extérieurs qui sont venus partager leur expérience sur votre lieu de formation... Autant d'occasions de rencontrer des professionnels qui enrichiront vos perspectives, vous permetrront d'affiner votre projet professionnel et seront susceptibles de rejoindre votre réseau.
Lorsque vous êtes en stage, n'hésitez pas à sortir de votre zone de confort et à créer des relations avec le maximum de collaborateurs (y compris en dehors de votre service).

Privilégier la qualité

Le but de l'étape précédente n'est pas de faire une collection de cartes de visite en un temps record mais bien de nouer des relations constructives et authentiques avec vos interlocuteurs. Mieux vaut 30 contacts avec lesquels vous avez déjà échangé que 300 que vous n'avez jamais rencontré. De la même manière, ciblez vos demandes de contact au maximum sur les réseaux avec un message d'accompagnement contextualisé, personnalisé et pertinent. Si la personne accepte de rejoindre votre réseau, continuez la conversation par mail ou par téléphone.

Entretenir son réseau

Pour conserver un réseau actif et de bonne qualité, il faut l'entretenir !
  • donner régulièrement de ses nouvelles, par exemple après un stage
  • sur les réseaux, rendre service en relayant les publications de vos contacts (via les partages et autres "like"), en publiant des recommandations ou bien des articles en rapport avec votre projet professionnel.


Articles qui pourraient vous intéresser :