Plombier

Voici un métier dont on ne voit pas forcément la modernité lorsqu'on l'évoque ! On pense à la fuite d'eau qu'il faut faire réparer en urgence, à 23h00 ou bien un Dimanche quand tout est fermé... Mais depuis longtemps, le métier de plombier ne se limite plus à cela (même si les fuites n'ont pas disparu...)

Le plombier, autrement appelé monteur en installations sanitaires, exerce des activités de plomberie. Travaillant principalement dans des P.M.E ou chez un artisan, cet ouvrier qualifié prépare, pose et met en service une installation sanitaire neuve ou bien effectue des travaux de rénovation (salles de bain, éviers, piscines) en suivant les plans du maître d’œuvre. Il travaille dans tout type de bâtiments (pavillons, logements neufs ou anciens, locaux industriels…). 

MISSIONS

Le plombier perce les murs pour faire passer la tuyauterie (eau, gaz, évacuations). Il peut également installer des appareils ménagers (lave-linge, lave-vaisselle, etc.), des systèmes de climatisation et de ventilation, des fontaines, des piscines, des systèmes d’arrosage automatique, des chaudières, des panneaux solaires, des systèmes de protection incendie et des chauffe-eaux. 

Le plombier-chauffagiste gère les arrivées d’eau, de chauffage, de climatisation dans les habitations. Il équipe, pose, raccorde et entretient radiateurs, chaudières, chauffe-eau... Son activité le confronte à différentes matières premières : gaz, fuel, charbon, bois ou encore solaire.

Il travaille tant chez les particuliers qu'en milieu industriel. Il peut également exercer ses compétences sur les chantiers de construction, pour l'installation des équipements. Très souvent, le plombier est également chauffagiste ou installateur thermique: il s’occupe alors de l’installation et de la maintenance des chaudières et, de plus en plus, des panneaux solaires. 

Le plombier est un spécialiste du mouvement des fluides : c'est lui qui trouve le placement optimum des tuyauteries lors de la construction ou de la rénovation d'un bâtiment.

Enfin, il contrôle le bon fonctionnement des éléments de plomberie qu’il a installés.

COMPÉTENCES

Quelle que soit la spécialisation, le métier nécessite une maîtrise de différents sujets très techniques :

  • Electricité, Electrotechnique, Brasage, cintrage, soudure...
  • Aptitude à la manipulation des fluides frigorigènes
  • Habilitations électriques de travaux hors tension
  • Lecture de plan et de schémas.
  • Bonne connaissance des matériaux : cuivre, plastique, inox, fer, acier, zinc, etc.
  • Compétences techniques : mesures, traçage, collage, application d’enduit, soudure, cintrage, etc.
  • Connaissance des normes de sécurité liées au gaz et aux chantiers.
  • Habilitation PGN (Gaz naturel) et PGP (Gaz propane).
  • Appliquer les procédures de maintenance préventive et corrective
  • La connaissance et le respect des normes de sécurités ont indispensables.

Et sans oublier le permis de conduire qui est indispensable pour se déplacer sur les chantiers. 

QUALITÉS

Le métier de plombier nécessite une bonne condition physique car ce dernier opère souvent dans des postures inconfortables et il transporte et manipule parfois des charges lourdes (chaudières, ballons, clim...).

Puisque chaque installation est différente, le plombier doit faire preuve d'adaptabilité, d'esprit d'initiative et d'analyse (capacité à gérer l'imprévu). 

S'il travaille pour des particuliers, il doit avoir un bon contact et un bon relationnel avec les clients pour savoir expliquer en quoi consistent ses interventions.

D'un tempérament disponible, il peut également être amené à travailler en urgence, en cas de panne ou de fuite chez les particuliers comme dans les entreprises.

RECRUTEMENT ET OPPORTUNITÉS

Un profil jeune diplômé commencera souvent chez un artisan, suite logique d'un passage par l'apprentissage.
Mais le métier étant de plus en plus technique, il n'est pas rare de commencer chez un industriel (comme le Groupe Atlantic par exemple) ou bien dans des entreprises présentes sur l'ensemble du territoire (offrant une mobilité au fil des années) comme Engie Home service.

FORMATION

Les principaux diplômes conduisant au métier de plombier intègrent chacun une spécialisation :

Niveau CAP

  • Le CAP Monteur en installations thermiques 
  • Le CAP Installateur en froid et conditionnement d'air. 
  • Le CAP Monteur en installations sanitaires

Niveau BP (brevet professionnel 2 ans après CAP) 

  • BP monteur en installation du génie climatique et sanitaire,
  • BP métiers de la piscine,

Niveau bac 

  • Bac pro TMSEC - technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques,
  • Bac pro métiers du froid et des énergies renouvelables

Niveau bac + 2 

  • BTS FED - fluides énergies domotique

PERSPECTIVES D’ÉVOLUTION

Avec l'expérience, il est possible d'évoluer vers la maîtrise de chantier (conducteur de travaux) ou de se mettre à son compte.
De même, ce métier permet également de se spécialiser : Dans le secteur tertiaire (bâtiments industriels, Grands chantiers), ou bien dans les énergies renouvelables (solaire, géothermie, etc.).


Articles qui pourraient vous intéresser

Conseils

Pour que la vie d’étudiant ne rime pas avec parcours du combattant, retrouvez tous nos conseils stage / alternance / emploi