Retour

Chirurgien Esthétique


La chirurgie esthétique est une spécialisation de la chirurgie plastique, qui elle-même est une spécialisation de la chirurgie générale.

Bien que n’étant pas indispensable à la santé en général, le chirurgien esthétique peut contribuer de façon significative à la qualité de la vie en améliorant le physique de l’individu normal et l’image qu’il se fait de lui-même.

Le chirurgien esthétique est un médecin spécialisé dans la chirurgie réparatrice, esthétique et plastique. Il/elle effectue des actes chirurgicaux permettant de modifier l’apparence corporelle d’une personne à sa demande.

Le candidat idéal à une intervention est une personne qui estime qu’une partie de son aspect physique peut être “corrigée” et qui ressent un fort désir de bénéficier de cette correction.

MISSIONS : 

Un(e) chirurgien(ne) esthétique a pour mission d’améliorer, grâce à des actes chirurgicaux, l’anatomie et l’aspect corporel d’un sujet à la physiologie normale.
La chirurgie esthétique est l’une des trois spécialisations de la chirurgie plastique, qui comprend par ailleurs la chirurgie réparatrice (réparation d’un état déjà existant, par exemple un bec de lièvre) et la chirurgie reconstructrice (réparation suite à un accident ou une maladie, par exemple reconstruction mammaire après un cancer du sein).

C'est un métier à haute responsabilité qui requiert du sang froid et une importante résistance physique et nerveuse. Il arrive que certaines opérations durent une journée entière ou toute une nuit. La concentration est donc de rigueur au bloc. 

Pose d’implants mammaires ou fessiers, liposuccions, liftings, rhinoplasties, injections d’acide hyaluronique ou de botox... tel est son quotidien. C’est un métier qui doit être exercé avec passion et professionnalisme.

COMPETENCES

Le métier de chirurgien demande avant tout une excellente maîtrise de l’anatomie avant d'avoir une certaine maîtrise de soi et une excellente connaissance de la médecine et du corps humain. Il doit faire preuve de minutie, d'habilité et de précision.

Le chirurgien doit avoir le sens du travail en équipe. Il est amené à travailler avec d'autres professionnels de la santé : anesthésistes, infirmiers de bloc opératoire et réanimateurs, il doit donc avoir confiance en son équipe. 

Au delà de son savoir-faire technique, il doit être à l'écoute des patients et savoir les rassurer.
Il doit être capable de discerner les motivations réelles de ses patients, afin de ne pas opérer les sujets psychologiquement fragiles, pour qui l’opération risquerait de faire plus de mal que de bien.
Cela nécessite des connaissances en psychologie, car souvent les patients cherchent à traiter des problèmes qui sont source de complexe pour eux et il faut savoir les mettre à l’aise pour qu’ils puissent exprimer ce qui les gêne et les accompagner.

Le chirurgien esthétique ne se contente pas seulement d’opérer et d’embellir ses patients. Il doit cerner leurs réelles motivations, savoir s’ils sont prêts à subir une intervention qui n’est pas sans risque. Une approche psychologique est primordiale. Voilà pourquoi un entretien préalable est essentiel. 
Le chirurgien apporte un soutien psychologique. Certains patients sont ouverts et expriment leurs désirs et leurs attentes mais certains ne le sont pas assez. Il incombe au chirurgien de comprendre ces derniers. 

Ce n’est qu’à ces conditions que le chirurgien peut être sûr d’effectuer une démarche qui embellira le patient pour son bonheur et sans altérer son équilibre psychologique. Les patients immatures ou aux désirs irréalistes pourront ainsi être écartés momentanément, pour leur propre bien-être.

QUALITES

  • Passion, passion, passion !
  • Bonne résistance physique, habilité manuelle
  • Réactivité et décision dans l’urgence
  • Patience et dextérité
  • Précision, minutie
  • Maitrise des gestes chirurgicaux
  • Calme et patience
  • Adaptation à l’évolution technologique
  • Disponibilité
  • Confiance en soi
  • Ecoute
  • Empathie
  • Reconnaissance de ses limites

FORMATION :

Vous avez un peu de temps devant vous ?

Pour devenir chirurgien, pas d'autre choix possible que suivre les études de médecine afin de se spécialiser ensuite dans le domaine de la chirurgie esthétique. 

  • Il suit d’abord 6 années d’études de médecine générale.
  • Il étudie ensuite durant 5 années dans le cadre du DES (diplôme d’étude de spécialité)
  • Puis il obtient au bout de 3 années supplémentaires le DESC ou diplôme d’étude spécialité complémentaire.

Durant ce parcours, le futur chirurgien esthétique suit des formations dans d’autres domaines chirurgicaux, dont deux obligatoires (la chirurgie chirurgie orthopédique et la chirurgie viscérale).

Au final, un chirurgien spécialiste en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique ne peut exercer qu’au bout de 14 ans d’études!

Après ces 14 ans d'études, les praticiens se regroupent au sein de « sociétés savantes » pour échanger leurs connaissances. Il existe en France deux sociétés nationales regroupant les chirurgiens plasticiens, la SOFCPRE et la SOFCEP.

En France, les étudiants en médecine sont formés au sein des Unités de formation et de recherche (UFR) d’universités associées à l’un des 29 CHU. Les études de médecine s’y déroulent en trois cycles

La chirurgie en général, et la chirurgie esthétique en particulier, exige la maîtrise de très hautes technologies qui évoluent sans cesse, ce qui implique que le chirurgien esthétique continuera de se former, tout le long de sa carrière.
En plus des compétences techniques, c’est un métier qui nécessite un grand sens de la communication, de savoir analyser et répondre aux besoins et aux attentes de ses patients et les conseiller sur les interventions possibles.

RÉMUNÉRATION

Un débutant peut compter sur environ 4000 Euros Bruts par mois.
Selon que vous soyez en secteur hospitalier ou libéral, le niveau peut aisément atteindre 10 000 euros Bruts mensuels au bout de quelques années.
Ce montant n'est pas plafonné, il dépendra bien entendu de la reconnaissance de son savoir-faire que le chirurgien esthétique aura su développer.

RECRUTEMENT ET OPPORTUNITÉS

Le parcours naturel engage le chirurgien à travailler dans un centre hospitalier.
Mais beaucoup sont attirés par l'exercice en libéral et créent leur propre cabinet. Source d'autonomie et d'une meilleure rémunération.


D'autres articles qui pourraient vous intéresser


Les annonces correspondant à cette fiche métier

INTERPRESTIGE - Christian Breton Paris Stage Alternance

STAGE AFFAIRES REGLEMENTAIRES (H/F) Cannes

INTERPRESTIGE - Christian Breton Paris

Stage Santé / Pharma Alpes-Maritimes entre janvier et février 2022 de 4 à 6 mois