Oxydation sélective du méthane en méthanol à basse température, vers une meilleure compréhension des mécanismes d'adsorption

Réf. R061-09

Stage - Chimie

Localisation : Rhône

Début : entre février et août 2019
Durée : de 5 à 6 mois
Indem. : Oui

IFP Energies nouvelles - Lyon

IFP Energies nouvelles est un organisme public de recherche, d’innovation industrielle et de formation intervenant dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement. Sa mission est d'apporter aux acteurs publics et à l'industrie des technologies performantes, économiques, propres et durables pour relever les trois grands défis sociétaux du 21e siècle : changement climatique et impacts environnementaux, diversification énergétique et gestion des ressources en eau. Son expertise est internationalement reconnue.

IFP Energies nouvelles poursuit 5 priorités stratégiques, indissociables et complémentaires dans l'accomplissement de sa mission d’intérêt général :

  • Produire à partir de sources renouvelables des carburants, des intermédiaires chimiques et de l'énergie
  • Produire de l’énergie en réduisant l’impact sur l’environnement
  • Développer des transports économes et à faible impact environnemental
  • Produire à partir de ressources fossiles des carburants et intermédiaires chimiques à faible impact environnemental
  • Proposer des technologies respectueuses de l'environnement et repousser les limites actuelles des réserves d'hydrocarbures

Son école d'ingénieurs, partie intégrante d'IFP Energies nouvelles, prépare les générations futures à relever ces défis.

Oxydation sélective du méthane en méthanol à basse température,
vers une meilleure compréhension des mécanismes d’adsorption.

Le méthane est un gaz à effet de serre majeur, dont les émissions dans l’atmosphère proviennent en partie de l’exploitation des ressources fossiles. Dans la mesure du possible, les pertes de méthane sont brûlées pour produire du CO2, dont l’impact sur l’effet de serre est moindre que celui du méthane. Une solution alternative consisterait à transformer le méthane en méthanol (composé liquide à température ambiante, marché de 80 MT/an). Cependant, industriellement, cette transformation passe par l’intermédiaire gaz de synthèse (CO/H2), à des températures élevées (1000°C), et n’est donc pas adapté au traitement de faibles débits.

Récemment, des avancées techniques majeures ont permis de produire sélectivement du méthanol à partir de méthane à basse température, en utilisant des matériaux poreux à base de zéolithe échangée au cuivre. De nombreuses connaissances restent à acquérir sur la réactivité particulière de ces matériaux avant d’envisager une potentielle industrialisation du procédé.

Le stage propose d’étudier les phénomènes mis en jeu dans le procédé d’oxydation du méthane à basse température. Une attention particulière sera portée au design des matériaux et à leurs propriétés d’adsorption.

Le stagiaire intégrera une équipe dynamique et pluridisciplinaire et enrichira son expérience de nombreuses compétences, en synthèse, caractérisation de matériaux et test catalytique.

Profil recherché

Master II ou école d’ingénieur chimie / matériaux / catalyse / physicochimie

  • Compétences en chimie, matériaux, adsorption, méthodes de caractérisation physico-chimiques.
  • Rigueur, curiosité, autonomie, esprit d'initiative, travail en équipe, qualités rédactionnelles.
  • Niveau correct en anglais indispensable.

Contact

IFP Energies nouvelles - Lyon
Marc JACQUIN
Rond-point de l'échangeur de Solaize - BP 3
69360 Solaize
Logo IFP Energies nouvelles - Lyon

Nouvelle recherche