Simulation d'un procédé BECCS par combustion en boucle chimique de biomasse

IFP Energies nouvelles - Lyon

Stage Chimie Rhône entre mars et juin 2022 de 4 à 5 mois


IFP Energies nouvelles (IFPEN) est un acteur majeur de la recherche et de la formation dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement. De la recherche à l’industrie, l’innovation technologique est au cœur de son action, articulée autour de quatre priorités stratégiques : Mobilité Durable, Energies Nouvelles, Climat / Environnement / Economie circulaire et Hydrocarbures Responsables.

Dans le cadre de la mission d’intérêt général confiée par les pouvoirs publics, IFPEN concentre ses efforts sur :

  • l’apport de solutions aux défis sociétaux de l’énergie et du climat, en favorisant la transition vers une mobilité durable et l’émergence d’un mix énergétique plus diversifié ;
  • la création de richesse et d’emplois, en soutenant l’activité économique française et européenne et la compétitivité des filières industrielles associées.

Partie intégrante d’IFPEN, l’école d’ingénieurs IFP School prépare les générations futures à relever ces défis.

Simulation d’un procédé BECCS par combustion en boucle chimique de biomasse

La limitation à 2°C de l’élévation de température moyenne de la planète nécessite, selon le GIEC, de recourir à la valorisation énergétique de biomasse avec captage et séquestration du CO2 (BECCS, BioEnergy with Carbon Capture and Storage). Les procédés BECCS permettent en effet de conduire à des émissions négatives par captage du CO2 biogénique.

Parmi les technologies envisageables pour le captage du CO2, la combustion en boucle chimique, ou Chemical Looping Combustion (CLC), est un nouveau procédé prometteur permettant d’exploiter l’énergie contenue dans un combustible tout en captant le CO2 émis, avec une pénalité énergétique relativement faible.

IFPEN développe la technologie CLC depuis plusieurs années et participe notamment à un projet sino-européen pour lequel un pilote est en cours de construction.

Le procédé repose sur la circulation de matériaux porteurs d'oxygène entre deux réacteurs. L’oxygène nécessaire à l’oxydation du combustible est fourni par le porteur d’oxygène dans le réacteur Fuel, puis le porteur d’oxygène réduit est réoxydé par l’air dans le réacteur Air. Un flux de CO2 et de vapeur, facilement séparables, est ainsi obtenu en sortie du réacteur Fuel.

L’objectif du stage est de faire évoluer une simulation Aspen+ d’une unité industrielle CLC-CCS vers une simulation CLC-BECCS, en intégrant l’utilisation de biomasse comme combustible. 

  • Simulation des étapes de dévolatilisation et gazéification de la biomasse
  • Design du réacteur Fuel et du réacteur Air

Evaluation des performances process et environnementales : efficacité de captage du CO2 et efficacité électrique/thermique

Merci d’adresser votre candidature avec CV et lettre de motivation.


(PDF - Max : 5 Mo)
(PDF - Max : 5 Mo)

En cliquant sur postuler, je crée mon profil iQuesta et j'accepte les conditions d'utilisation d'iQuesta.
contact

IFP Energies nouvelles - Lyon
Martine Glo

Indemnité à définir

11 Annonces
Métiers
Vous recherchez des informations concernant les différents métiers ? Accédez à nos fiches décrivant les principaux métiers !
Conseils
Pour que la vie d’étudiant ne rime pas avec parcours du combattant, retrouvez tous nos conseils stage / alternance / emploi