Ingénierie génétique et co-cultures pour l'amélioration de procédés fermentaires

IFP Energies nouvelles - Direction Catalyse, Biocatalyse et Séparation

Stage Biologie Hauts-de-Seine entre février et juillet 2023 de 5 à 6 mois


IFP Energies nouvelles (IFPEN) est un acteur majeur de la recherche et de la formation dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement. De la recherche à l’industrie, l’innovation technologique est au cœur de son action, articulée autour de quatre priorités stratégiques : Mobilité Durable, Energies Nouvelles, Climat / Environnement / Economie circulaire et Hydrocarbures Responsables.

Dans le cadre de la mission d’intérêt général confiée par les pouvoirs publics, IFPEN concentre ses efforts sur :

  • l’apport de solutions aux défis sociétaux de l’énergie et du climat, en favorisant la transition vers une mobilité durable et l’émergence d’un mix énergétique plus diversifié ;
  • la création de richesse et d’emplois, en soutenant l’activité économique française et européenne et la compétitivité des filières industrielles associées.

Partie intégrante d’IFPEN, l’école d’ingénieurs IFP School prépare les générations futures à relever ces défis.

Ingénierie génétique et co-cultures pour l’amélioration de procédés fermentaires

Contexte

A travers différents programmes de recherche, IFP Energies nouvelles s’implique dans la mise au point de procédés de production de biocarburants et d’intermédiaires chimiques biosourcés, à la fois par voie chimique et par voie biologique.

Les procédés de fermentation actuellement développés au sein du département Biotechnologie utilisent principalement des micro-organismes – naturels ou génétiquement modifiés – de manière isolée. L’utilisation de co-cultures est envisagée afin de lever certaines limitations liées à cette approche, en particulier pour améliorer les rendements fermentaires et étendre les spectres de produits ou de substrats utilisables. De nombreuses recherches se tournent ainsi vers l’identification de partenaires d’intérêt et l’optimisation de leurs conditions de cultures. Par ailleurs, la modification génétique de ces partenaires peut permettre d’optimiser encore ces synergies

Description

Dans cette optique, le ou la stagiaire mettra en œuvre au laboratoire les différentes méthodes nécessaires à l’étude des micro-organismes étudiés, seuls ou en co-cultures, avec pour objectif d’améliorer un procédé de production d’un métabolite d’intérêt pour la chimie biosourcée.

En particulier, il ou elle manipulera des bactéries anaérobies strictes non pathogènes en boîte à gant, réalisera des manipulations d’édition génétique à l’aide d’un outil CRISPR-Cas9 et des fermentations de type batch, dans le but de caractériser l’effet de mutations précises à l’échelle du micro-organisme seul ou en co-culture

Profil recherché

Etudiant Master 1 ou 2 et équivalent école d’ingénieur

Le candidat idéal sera :

  • motivé par la recherche et le travail en laboratoire
  • doté de bonnes connaissances théoriques et pratiques en microbiologie, biologie moléculaire et fermentation.

On appréciera :

  • un éventuel premier stage en microbiologie, biologie moléculaire ou fermentation
  • son esprit critique et sa curiosité intellectuelle

(PDF - Max : 5 Mo)
(PDF - Max : 5 Mo)

En cliquant sur postuler, je crée mon profil iQuesta et j'accepte les conditions d'utilisation d'iQuesta.

Annonce similaire

Bilan et diagnostic N-P-K du système agroécologique OasYs - Lusignan

INRAE

Stage Biologie Vienne entre janvier et avril 2023 6 mois

contact

IFP Energies nouvelles - Direction Catalyse, Biocatalyse et Séparation
François WASELS

Indemnité Oui

15 Annonces
Formations
Les formations en Biologie
Métiers
Vous recherchez des informations concernant les différents métiers ? Accédez à nos fiches décrivant les principaux métiers !
Conseils
Pour que la vie d’étudiant ne rime pas avec parcours du combattant, retrouvez tous nos conseils stage / alternance / emploi