Avocat

Le métier d'avocat est une profession libérale et indépendante. Les avocats sont regroupés en barreaux, établis auprès de chaque tribunal de grande instance. L'avocat représente et assiste, devant un tribunal, des particuliers, des entreprises ou des collectivités. Il peut s'agir d'affaires civiles (divorce, succession…) ou pénales (contraventions, délits, crimes…). L'avocat peut également être sollicité par toute personne ou entreprise en tant que conseil pour l'accompagner dans les méandres de la Loi...

MISSIONS

Défendre les personnes et les entreprises engagées dans un procès, telle est la principale mission de l'avocat. Il joue aussi un rôle de conseiller (au sens de médiateur) pour régler des conflits ou éviter d'arriver à l'étape du procès.

Accidents, litiges avec le voisin, vols, crimes sont autant d'affaires que l'avocat pénaliste peut défendre au tribunal. Dans un premier temps, cet expert en législation constitue un dossier composé de comptes rendus, d'expertises, de témoignages... Il s'entretient avec ses clients dans son cabinet, ou rencontre les prévenus en détention provisoire à la prison. Il prépare sa plaidoirie avec soin, car une argumentation pertinente est indispensable pour convaincre les juges et les jurés. L'avocat peut être généraliste ou spécialisé. 

Ainsi, les avocats d'affaires conseillent les entreprises lors de fusions, de cessions, et défendent leurs intérêts en cas de contentieux. Exerçant à titre libéral, l'avocat travaille seul ou avec des collaborateurs au sein d'un cabinet. 

Les missions de l'avocat sont toutes dirigées vers la défense des intérêts de son client dans un processus judiciaire. L'avocat se doit d'être partial. Si les deux principales fonctions de l'avocat sont de représenter et de défendre ses clients, on peut identifier d'autres missions:

  • Représenter ses clients devant les organes de justice. Il parle au nom de ses clients devant les tribunaux.
  • Défendre ses clients. Pour ce faire, l'avocat devra constituer un dossier, rédiger les pièces de ce dossier, accompagner ses clients dans toutes leurs démarches chez le juge, intervenir et plaider devant le tribunal.
  • Assister ses clients dans leur prise de décisions, négocier avec les autres parties impliquées dans le contentieux.
  • L'avocat peut rédiger des actes dans les domaines les plus variés, un contrat de bail par exemple ou un contrat de propriété intellectuelle.

COMPÉTENCES

La première compétence concerne bien entendu ses connaissances juridiques. Ce n'est pas un hasard si la plupart des avocats sont spécialisés, la masse d'information est telle qu'il est quasi impossible (pour un seul homme) de connaître l'ensemble des réglementations qui existent.

Patience et résilience : Le métier d'avocat est parfois difficile : les horaires ne sont pas fixes, les plaidoiries peuvent durer longtemps, et les conseils prodigués aux entreprises peuvent être longs à structurer.

QUALITÉS

Outre la rigueur dont doit faire preuve l'aspirant avocat, celui-ci doit être à l'aise à l'écrit et à l'oral, disposer d'une bonne mémoire et d'une capacité d'adaptation. Efficacité et réactivité sont indispensables pour devenir un bon avocat.

  • Forte capacité d'analyse et un esprit de synthèse
  • Intégrité, confidentialité : les maîtres mots du métier d'avocat. Il doit être irréprochable, c'est pourquoi l'éthique et la déontologie sont au centre de cette profession. Il protège les intérêts de son clients par un respect total de la confidentialité des affaires qu'il traite.
  • Très organisé dans son travail et être capable d'assimiler facilement une quantité très importante d'information car la Loi est vaste et parfois compliquée. 
  • Un avocat est également souvent un orateur de grande qualité : l'avocat doit convaincre son auditoire en usant d'argumentation et de logique. 

Les étudiants s'orientant vers cette carrière ne doivent pas négliger la dimension pédagogique de la profession d'avocat. Ils devront conseiller leurs clients, leur donner des explications et souvent les convaincre.  

RECRUTEMENT ET OPPORTUNITÉS

Lorsqu'il n'exerce pas en libéral, il peut être salarié d'entreprises. Les opportunités ne manquent pas en droit des sociétés, droit des données personnelles, droit social ; doit des contrats, Finance (M&A)...

FORMATION

La profession d’avocat est une profession réglementée accessible aux titulaires du certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA).

Il faut être titulaire d'un Bac+4 minimum (Master 1) pour s'inscrire en institut d'études judiciaires (IEJ), afin de présenter l'examen d'entrée au centre de formation des avocats (CRFPA). Toutefois, une grande majorité des avocats disposent d'un Master 2, correspondant à un Bac + 5. Certains ont également complété leur formation avec un diplôme d'école de commerce ou une année passée dans une université anglo-saxonne (pour obtenir un LLM), ceci est particulièrement vrai pour les étudiants se destinant à la profession d'avocat en droit des affaires.

Il existe plusieurs Ecoles d'avocats un peu partout en France, la plus importante étant l'École de Formation du Barreau (EFB) à Paris qui forme chaque année près de la moitié des futurs avocats de France. Une fois admis, l'étudiant prépare le certificat d'aptitude à la profession d'avocat (CAPA), diplôme indispensable pour exercer.

La "scolarité" à l'École d'avocats dure 18 mois, et se compose :

  • d'une première période de 6 mois, durant laquelle l'élève-avocat se voit dispensé des cours pratiques (en droit, en déontologie, en rédaction d'actes de procédure…) ;
  • d'une seconde période de 6 mois, durant laquelle il effectue un stage intitulé Projet Professionnel Individuel et pouvant se dérouler n'importe où sauf dans un cabinet d'avocats, pourvu que le stage soit lié au domaine juridique ; 
  • d'une troisième période de 6 mois, durant laquelle il effectue un stage final en cabinet d'avocats.

Dernière étape : l'exercice de la profession !

Une fois le CAPA obtenu, il convient de s'inscrire à un barreau et de prêter serment, avant de s'installer (bien souvent en tant que collaborateur ou salarié d'un cabinet dans un premier temps, même si certains se sentent de créer leur propre activité).

RÉMUNÉRATION

Les avocats sont généralement spécialisés et certains sont bien plus courtisés et bien mieux payés que d'autres. Depuis des années, les avocats travaillant pour des entreprises sont très recherchés ils peuvent être spécialistes du droit d'entreprise ou du droit des contrats par exemple.
Selon le Ministère de la Justice, la rémunération moyenne en France est de 77 000 Euros.
Bien entendu, un jeune avocat ne prétendra pas à ce niveau de revenu tout de suite, il commencera entre 20 et 40 K€ selon sa spécialisation et la notoriété du cabinet qu'il intégrera.

PERSPECTIVES D’ÉVOLUTION

Au cours de sa carrière, un avocat est souvent amené à se spécialiser dans un domaine précis, le droit pénal, le droit territorial... ce qui lui confère une qualité d'expertise supérieure.


Articles qui pourraient vous intéresser

Conseils

Pour que la vie d’étudiant ne rime pas avec parcours du combattant, retrouvez tous nos conseils stage / alternance / emploi