Retour

IC2MP - Université de Poitiers

Chimie


Institute of Chemistry and Materials of Poitiers UMR 72 85 : University of Poitiers is a multidisciplinary research institute created in 2012 specialized in the study materials (clays, catalysts, ...), the natural environment (water, soil, ...), and reactions (natural or) taking place therein. The main application areas related to synthesis, pollution, exploitation of natural resources.

The Institute has a staff of 250 people: 100 researchers (75 faculty members from the University of Poitiers and CNRS researchers 25), 50 permanent staff of research support (26 universities and 24 CNRS), and 86 doctoral students 14 postdocs and temporary staff.

IC2MP covers a continuum of scientific and technical know-how from research of clean processes, including development of materials, synthesis and characterization of natural and synthetic molecules, the decontamination processes, through the study of transfers and reactivities in the natural environment, particularly in water and soil.

Application areas related to energy, materials and natural resources in a sustainable environment.

Un laboratoire interdisciplinaire chimie-géosciences

L’Institut de Chimie des Milieux et Matériaux de Poitiers (IC2MP) est une unité mixte de recherche (UMR) multidisciplinaire de l’Université de Poitiers et du CNRS (INC et INSU) dans les domaines de la chimie et des géosciences de la surface (UMR 7285). 
Créé en 2012, il résulte de la fusion de quatre UMR (LACCO, LCME, SRSN et HYDRASA) historiquement présentes à Poitiers depuis plus de 40 ans. Il regroupe environ 260 personnes (une centaine de chercheurs et enseignants-chercheurs et environ 50 personnels techniques permanents, et autour de 110 non permanents dont 90 doctorants).

Vers la chimie durable

Depuis sa création, l’IC2MP a développé une politique scientifique autour de la chimie durable en intégrant plus particulièrement la synthèse de molécules et matériaux selon des procédés économes en atome et en énergie et leurs interactions avec les milieux naturels (réactivité, transfert, bioaccumulation, persistance, etc.) Cette association chimie-géoscience permet à l’IC2MP d’intégrer des problématiques environnementales sur un large domaine de la chaine de valeur d’un procédé en intégrant de manière globale toutes les étapes d’un processus de transformation d’un composé chimique et de pouvoir proposer des solutions scientifiques et technologiques de la conception aux implications environnementales.

Les axes de recherches se focalisent sur les ressources (carbone, eau, molécules naturelles), leurs transformations et leurs interactions avec les milieux naturels. L’accent est mis plus particulièrement sur la notion de réactivité en termes de procédés : catalyse, matériaux catalytiques, méthodes de synthèse innovantes, mécanismes réactionnels, activation basse température, et en termes d’interaction avec les milieux naturels ou de synthèse : dynamique du transfert des molécules et des contaminants, identification des processus de dégradation, transformation/élimination des micropolluants ou sous-produits.

Des processus vertueux et complémentaires
L’idée sous-jacente à ce projet commun est la notion de cycle de vie selon l’adage « rien ne se perd, tout se récupère ». Cette stratégie scientifique de l’unité s’inscrit dans le cadre des grands défis sociétaux définis par les tutelles que ce soit au niveau régional, national par l’Agence Stratégique pour la Recherche mais également dans les priorités de l’Union Européenne (programme H2020).

Des femmes et des hommes rassemblés autour de la recherche
La force de l’IC2MP réside également dans le caractère pluridisciplinaire et complémentaire des thématiques de recherche développées dans les cinq équipes par les chercheurs et enseignants-chercheurs ainsi que par le personnel en appui à la recherche localisé dans les services administratifs, sur les plateformes analytiques et technologiques ou dans les équipes.

Le laboratoire accueille aussi régulièrement des étudiants et des chercheurs du monde entier.

Des équipements scientifiques de haut niveau
L’IC2MP a un parc analytique très important rassemblé dans la plateforme PLATINA qui permet d’analyser la texture et la structure des matériaux ainsi que les molécules organiques dans différents milieux. La majeure partie des grands équipements sont financés principalement par des fonds CPER/FEDER Nouvelle-Aquitaine.

Les équipes développent depuis toujours de nombreux partenariats avec des industriels allant de la TPE aux grands groupes sous la forme de contrats de recherche.


Annonce

Actuellement aucune offre disponible