Retour

Comment devenir un bon développeur de logiciels ?


À l’ère des nouvelles technologies, l’informatique et ses domaines afférents sont devenus incontournables. Cette tendance crée un énorme besoin sur le plan professionnel, dont l’intervention des développeurs de logiciels. Mais c’est un milieu concurrentiel où l’offre et la demande ne sont pas équilibrées. Il faut faire partie des meilleurs pour avoir toutes ses chances. Que faire pour devenir un bon développeur ?

Quelles sont les études nécessaires pour devenir un développeur de logiciels ?

Comme dans tout métier professionnel il est important de faire des études pour acquérir les connaissances techniques. Et le créateur de logiciels ne déroge pas à la règle. Diverses formations sont disponibles pour les personnes voulant se lancer dans le domaine, mais il est nécessaire d’avoir de bonnes bases pour assimiler facilement les notions.

Les formations classiques

Ce sont des formations certifiées par l’État et ouvertes aux titulaires du baccalauréat. Le Bac S est le diplôme qui redirige le plus souvent vers ces filières. Les autres séries ayant les mathématiques comme matière de base sont aussi privilégiées. Il existe le DUT Informatique qui s’obtient après une formation de deux ans. Les étudiants sont formés au développement de logiciels et dans d’autres domaines informatiques. L’option SIO (Solutions Logicielles et Applications Métiers) inclus dans le BTS Services Informatiques est aussi un moyen d’obtenir les bases du métier. Ce diplôme couvre également deux ans de formation durant lesquelles la programmation de logiciels et l’élaboration de cahiers de charges sont enseignées.

Les formations complémentaires

Le cursus universitaire d’un bon développeur de logiciels ne se limite pas au BTS ou au DUT. Le BAC+2 doit s’accompagner d’une licence professionnelle qui offre de meilleures options de spécialisation. Ce niveau moyen peut être majoré de deux années d’études supplémentaires qui déboucheront sur le Master.

Les écoles d’ingénieurs

Ce sont des instituts privés dont les programmes d’études sont plus complets et précis. Ils sont moins accessibles à cause des frais de formation élevés, mais offrent de meilleurs gages pour le marché de l’emploi. Les diplômés des écoles d’ingénieurs sont plus sollicités par les entreprises. Entre 2, 3 ou 5 ans de formation sont proposés pour la spécialisation en développement de logiciels. Les cours dispensés dans ces écoles sont détaillés et constamment actualisés.

Le e-learning

Pour acquérir des compétences en développement de logiciels, certaines personnes optent pour les cours en ligne. Les MOOC (Massive Open Online Courses) constituent le modèle d’apprentissage le plus courant. Ce sont des cours payants ou gratuits mis en ligne par des universités reconnues à travers le monde. Les évaluations se font à travers des questionnaires en ligne et les formations sont certifiées par des attestations. Dans la catégorie e-learning, il existe également les bootcamps qui sont des cours dispensés à travers des vidéos. Des spécialistes du domaine organisent des sessions interactives en direct ou envoient des vidéos préenregistrées aux étudiants. Les bootcamps sont pour la plupart payants et des attestations sont délivrées en fin de formation.

Quelles les qualités requises pour embrasser le métier de développeur de logiciels ?

Les études sont primordiales pour devenir un bon développeur de logiciels, mais les qualités personnelles le sont tout autant.

Avoir un bon sens de la compréhension

Le développeur de logiciels travaille généralement sur la base d’un cahier de charges établi par le client ou la hiérarchie. Bien avant de passer à la programmation et à l’alignement des codes, le logiciel est décrit sous forme de notes détaillées. Toutes les fonctionnalités et les spécificités du front office sont inscrites dans un document exhaustif. Le développeur a besoin d’un sens de la compréhension poussé pour cerner les recommandations contenues dans le document. Le cahier de charges peut faire également l’objet d’une discussion avec le client. Un esprit ouvert et un brin de pragmatisme vous permettront de cerner les besoins exprimés. Un bon développeur de logiciels doit également pouvoir faire des propositions gagnantes dans le but d’obtenir un meilleur résultat.

La passion et les autres qualités personnelles

La passion pour le métier est une aptitude que vous devez posséder même avant de vous lancer dans les études. Un développeur animé par l’envie d’apprendre est plus enclin à réussir brillamment. Et après les formations, cette détermination vous permettra d’appréhender chaque projet avec sérénité. En plus de la passion, le développeur de logiciels doit faire preuve d’un grand sens de l’organisation et d’une rigueur absolue. La programmation est un processus durant lequel la moindre erreur peut être fatale. Il vous faudra aussi de la concentration et une patience à toute épreuve pour livrer des programmes sans bug majeur. La créativité est une autre qualité nécessaire pour les développeurs qui désirent se lancer à leur compte en créant des logiciels personnels ou à utilité publique.

Comment se perfectionner ?

Le développement de logiciels n’est pas un métier statique. Le perfectionnement est la clé pour tenir dans ce domaine qui évolue perpétuellement.

Rechercher des expériences

Les logiciels les plus performants sont développés par des personnes ayant une grande expérience. Dans ce métier, il y a une flopée de techniques qui ne peuvent être apprises qu’en étant actif. Et la pratique est un bon moyen pour atteindre l’excellence. Pour acquérir de l’expérience, faites des recherches de stages dans des boîtes spécialisées. Vous pourrez ainsi côtoyer des professionnels de qui apprendre de nouvelles choses. Que ce soit après les formations ou entre deux projets, vous devez consacrer votre temps à une autre expérience. Les plus créatifs apprennent aussi en créant des logiciels avec leurs propres idées.

Participer aux forums et ateliers

Il existe de nombreux langages de programmation dans le développement web. Les plus connus sont Java, Phyton ou PHP. C’est en côtoyant d’autres personnes du domaine que vous pourrez maîtriser la plupart d’entre eux. Lors de ces rendez-vous professionnels, vous aurez l’occasion d’échanger avec des personnes très expérimentées. En présentiel ou en ligne, tous les moyens sont bons pour renforcer vos capacités.

Intégrer des cercles professionnels

Il est important de discuter régulièrement avec les personnes exerçant dans le même domaine. Aborder le développement de logiciels et ses différents aspects dans un cadre familier peut être motivant. Avec votre cercle proche ou sur les réseaux sociaux, vous pouvez faire des échanges d’astuces ou même donner des avis sur vos travaux respectifs. Cela vous permettra également de créer un réseau pour le développement de vos activités.


D'autres articles qui pourraient vous intéresser


Les annonces correspondant à cet article

Consultant HR Access (H/F) Nantes

CGI

CDI Informatique - Développement Loire-Atlantique dès que possible

Consultant technico-fonctionnel GTA (Gestion des Temps et Activité) H/F Nantes

CGI

CDI Informatique - Développement Loire-Atlantique dès que possible

Consultant Business Intelligence HR - H/F - Nantes

CGI

CDI Informatique - Développement Loire-Atlantique dès que possible

Internship - Full-stack JS Engineer

Early Metrics

Stage Informatique - Développement Paris entre aujourd'hui et septembre 2022 6 mois

Développeur PHP senior H/F - Bordeaux

CGI

CDI Informatique - Développement Gironde dès que possible