PAUL HOUNGA
Ingénieur Systèmes d'Information

Bonjour Paul, pouvez-vous nous présenter votre parcours ?  

Bonjour, passionné des TICs depuis mon jeune âge, j’ai décidé à l’obtention de mon baccalauréat, d’intégrer un DUT Electronique. Cette formation qui donne un accès rapide au monde professionnel m’a permis de construire progressivement mon projet professionnel en adéquation avec les attentes du marché de l’emploi.

Bénéficiaire du programme «Moovpasstechnical» de l’opérateur de téléphonie mobile ETISALAT, qui récompense les meilleurs étudiants d’établissement d’excellence à travers un stage, j’ai découvert le métier d’ingénieur réseaux informatiques. Cette multinationale m’a offert l’opportunité de me former tant sur la partie théorique que sur la partie pratique du métier. Ainsi, j’ai décroché un poste d’ingénieur d’exploitation réseaux dont les missions ont été parfaitement remplies pendant les trois années de formation.

Cette formation ainsi que l’ensemble de mes expériences dans le domaine des réseaux mobiles m’ont permis de développer, outre ma capacité d’analyse et de synthèse, mon relationnel et un goût pour le travail en équipe.

En 2013, mes résultats ont poussé les responsables de l’équipementier ERICSSON AB, leader mondial de la téléphonie mobile, à me confier la gestion et l'exploitation des réseaux de leurs clients. J’ai occupé ce poste jusqu’à mon intégration à l’EM Normandie en Septembre 2014.

Après avoir obtenu un diplôme d’ingénieur informatique, vous avez choisi un master en management des systèmes d’information. Pourquoi avoir opté pour cette double compétence ?

D’une part, j’ai une très bonne maîtrise des aspects techniques de la gestion des projets. Cependant, j’ai pris conscience que pour un ingénieur, les compétences techniques ne suffisent plus de nos jours pour accéder à des postes à responsabilités. J’ai donc décidé de développer des compétences complémentaires telles que le management et le leadership. 

D’autres part, la maturité du marché du service informatique, cumulée à la sous-traitance dans des pays financièrement attractifs (Inde, Chine...), m’ont poussé à ajouter une deuxième corde à mon arc qui me permettra non seulement d’approfondir mes connaissances techniques, mais également d’être capable de gérer, encadrer, suivre des projets et expliquer à des non-techniciens les problématiques et les limitations du système d’information.

En somme, cette double compétence me permettra de développer des compétences stratégiques, managériales, opérationnelles et techniques dans le domaine des systèmes d’information afin de devenir un vecteur de création de valeur répondant aux besoins de la société.

Vous avez plusieurs années d’expériences professionnelles grâce à l’alternance. Que vous ont-elles apportées ? Ce type de contrat vous permet-il de mieux vous insérer sur le marché des métiers de l’informatique ?

Parmi mes expériences, mon stage chez ETISALAT s’est révélé extrêmement important. En effet, ce dernier m’a notamment permis de me confronter aux réalités du monde professionnel. Plus précisément, il a été l’élément déclencheur dans mon choix de formation en alternance.

J’ai rapidement appris à m’organiser pour conjuguer les enseignements théoriques et les applications pratiques. En plus d’obtenir les mêmes qualifications que l'enseignement classique, j’ai pu bénéficié d'une véritable expérience professionnelle très bien rémunérée.

Enfin, cette formation en alternance a développé mon réseau professionnel et m’a permis décrocher plus facilement un emploi à la fin de ma formation. Cela est très certainement dû au fait que j’étais déjà opérationnel et prêt à relever les défis du métier.

Selon vous, quels sont les qualités et compétences requises pour exercer le métier d’ingénieur informatique ?

Les qualités et compétences de l’ingénieur informatique sont très variées comme les spécialisations du domaine. Les logiciels deviennent de plus en plus complexes, et leur création ainsi que leur exploitation requièrent des compétences particulières. 

Ce sont les ingénieurs informaticiens qui doivent intégrer des connaissances et des habiletés liées tant au matériel qu'au logiciel, en vue d'attaquer des problèmes et d'y trouver des solutions efficaces, performantes, rentables et socialement acceptables. C’est le cas notamment en matière d'architecture de systèmes, de systèmes embarqués, d'électronique numérique et en réseautique. 

En considérant les aspects matériels, logiciels et humains, ils veillent à la conception et à l'implantation de systèmes servant à recevoir, emmagasiner, traiter, transmettre, présenter et utiliser l'information.

Pour cela aujourd’hui, un ingénieur informatique doit être passionné, polyvalent et capable de travailler aussi bien en équipe qu’en autonomie. Il doit également avoir suffisamment de leadership pour motiver et diriger les équipes. Ceci requiert, entre autres, un excellent relationnel et une certaine ouverture d’esprit.

Vous serez diplômé en 2016. Idéalement, quel type de poste souhaitez-vous occuper ? Dans quel type de structure ?

A l’issue de la formation, j’envisage de poursuivre ma carrière dans une société de conseil en systèmes d’information et en organisation ou dans une société de services en ingénierie informatique, à travers un poste d’assistant maitrise d’ouvrage.

En effet, nous vivons dans un environnement de plus en plus concurrentiel et la technologie évolue de manière exponentielle. C’est pourquoi, la maitrise des coûts, des délais et de la qualité des projets est devenue un enjeu considérable pour toute entreprise souhaitant survivre ou se développer.

Ainsi, la plupart des structures qui se lancent dans des projets informatiques complexes demandant des compétences, tant techniques que managériales, offrent des opportunités de carrière inimaginables dans ce domaine. Ceci me permettra d’atteindre mes objectifs personnels.

Entreprises