DOSSIER : LES INGéNIEURS AGROALIMENTAIRES
L'agroalimentaire, un secteur dynamique !

157 600 000 000

C’est le chiffre d’affaires (CA), en euros, de l’industrie agroalimentaire en France en 2014. Cela représente 21 % du CA de l'ensemble de l’industrie manufacturière en France.

Premier secteur industriel français et européen par son chiffre d’affaires, l’industrie alimentaire est également le premier par ses effectifs et compte à elle seule près de 500 000 salariés et 15 000 entreprises.

Définition : Qu’est ce que l’industrie alimentaire ?
L’industrie alimentaire, encore appelée « industrie agroalimentaire » (IAA) est l'ensemble des activités industrielles qui transforment des matières premières issues de l’agriculture, de l'élevage ou de la pêche en produits alimentaires destinés essentiellement à la consommation humaine. 

Biscuits, plats cuisinés, boissons, conserves… Quel que soit le produit fabriqué, l’ingénieur agroalimentaire intervient à différents niveaux de la production.

 

TESTEZ VOS IDEES REÇUES SUR LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE

Le secteur agroalimentaire offre la possibilité de travailler dans des environnements très diversifiés.

Tout à fait ! Le secteur agro-alimentaire est scindé en 8 familles d’activités :

   

   


Avec le diplôme d’ingénieur agroalimentaire on peut exercer une seule et même fonction ?

Absolument pas ! Les fonctions et spécialisations sont très variées et permettent à un ingénieur d’intervenir à différentes étapes de la fabrication à la commercialisation.

  • Production/Fabrication
  • Logistique
  • Maintenance
  • Achat
  • Marketing/Commerce
  • Innovation/R&D
  • Qualité/Hygiène/Sécurité/Environnement

Pour en savoir + sur les métiers, les missions des différentes fonctions, consultez nos fiches métiers en pièces jointes (en bas du dossier).


Le diplôme d’ingénieur agroalimentaire c’est la garantie de trouver du boulot illico.

Effectivement... Les profils ingénieurs sont particulièrement prisés dans ce secteur, notamment dans les activités de Recherche & Développement. + de 90% des salariés du secteur sont en CDI et à temps complet

Les ingénieurs, sont 66% en CDI contre 24% en CDD. 6% seulement des ingénieurs IAA sont en recherche d’emploi.


Dans l’agro, je travaillerai uniquement pour de très grandes entreprises.

Pas forcément... 98% des entreprises du secteur sont des PME de moins de 250 salariés. 2% des entreprises représentent les grands groupes (> à 500 salariés). On peut tout de même noter, que 76% des recrutements d’ingénieurs agroalimentaires concernent les grands groupes.


Il s’agit forcément d’un secteur destiné aux hommes.

La tendance évolue... Les postes à responsabilité́ dans les industries agroalimentaires sont essentiellement occupés par une population masculine. Effectivement, 79 % des ingénieurs et cadres techniques de l’industrie sont des hommes. Cependant, les emplois de techniciens et cadres tendent à se féminiser selon les industries et les filières. Les métiers de support, de QHSE, de Marketing mais aussi en laboratoire sont composés à plus de 60% de femmes.
Parmi les moins de 40 ans, les femmes représentent 32 % des ingénieurs et cadres techniques des industries de process (contre respectivement 13 % pour les femmes de 40 ans ou plus). Pour ces métiers, les femmes sont plus diplômées que les hommes.


Mes chances d’expatriation sont quasi nulles.

Pas du tout ! 1 jeune diplômé sur 5 (21%) part travailler à l’étranger, principalement en Europe (69 %) avec l’Allemagne et le Royaume-Uni essentiellement.
60 % des étudiants effectuent au moins un séjour à l’étranger durant leur formation, permettant ainsi des opportunités à l’international.


Le secteur impose de bouger en Bretagne à coup sûr pour trouver du boulot.

Et bien non encore ! On remarque effectivement, une concentration de l’activité à l’ouest (Bretagne et Pays de la Loire) et dans le sud est (Auvergne et Rhône-Alpes) ; Ces deux régions emploient 1/3 des salariés des IAA. Mais ce n’est pas pour autant que les futurs ingénieurs en agroalimentaire ne trouveront pas de travail en Ile-de-France (11% des entreprises), en PACA (9% des entreprises) ou en Normandie (6% des entreprises). En 2013, ces trois régions employaient 110 941 des salariés, soit 1/5 du total.

 Part des IAA par région en 2013 


Travailler dans le secteur IAA c’est le Jackpot !

Restons réalistes... Les salaires des ingénieurs sont très variés, dépendant du type d’entreprise (ONG, entreprises publiques ou entreprises privées), du secteur d’activité, de la fonction occupée et du pays ; ils se situent dans une fourchette large comprise entre 29K€ et 36K€ bruts pour les jeunes diplômés.
Il faut noter que les plus motivés peuvent rapidement évoluer vers des métiers d’encadrements avec les salaires en conséquences !

Le secteur Agroalimentaire : 5 bonnes raisons d'y prendre goût ! 

  1. Une diversité des métiers
  2. Des perspectives de carrières et d'évolution
  3. Un secteur friand de profils ingénieurs 
  4. Des entreprises qui délocalisent peu leurs emplois 
  5. Un secteur relativement stable en termes d'emploi 

 

Fiche Fonction Production

Fiche Fonction Logistique

Fiche Fonction Achat

Fiche Fonction R&D

Fiche Fonction Marketing

Fiche Fonction Qualité

Entreprises