Préparation et évaluation de catalyseurs d'HCK de résidus

Réf. R064-R066

Stage - Chimie

Localisation : Rhône

Début : entre janvier et août 2017
Durée : de 5 à 6 mois
Indem. : Oui

IFP Energies nouvelles - Lyon

IFP Energies nouvelles est un organisme public de recherche, d’innovation industrielle et de formation intervenant dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement. Sa mission est d'apporter aux acteurs publics et à l'industrie des technologies performantes, économiques, propres et durables pour relever les trois grands défis sociétaux du 21e siècle : changement climatique et impacts environnementaux, diversification énergétique et gestion des ressources en eau. Son expertise est internationalement reconnue.

IFP Energies nouvelles poursuit 5 priorités stratégiques, indissociables et complémentaires dans l'accomplissement de sa mission d’intérêt général :

  • Produire à partir de sources renouvelables des carburants, des intermédiaires chimiques et de l'énergie
  • Produire de l’énergie en réduisant l’impact sur l’environnement
  • Développer des transports économes et à faible impact environnemental
  • Produire à partir de ressources fossiles des carburants et intermédiaires chimiques à faible impact environnemental
  • Proposer des technologies respectueuses de l'environnement et repousser les limites actuelles des réserves d'hydrocarbures

Son école d'ingénieurs, partie intégrante d'IFP Energies nouvelles, prépare les générations futures à relever ces défis.

Préparation et évaluation de catalyseurs d'HCK de résidus

Contexte du projet

La plupart des procédés de raffinage et de pétrochimie utilise un catalyseur hétérogène. Le développement de nouveaux catalyseurs plus performants et moins chers est donc un enjeu industriel fort pour répondre à la demande du marché en terme de produits hydrocarbures et à des contraintes environnementales plus sévères.

Dans la pratique, le procédé de production d’un catalyseur est une succession complexe d'étapes unitaires (principalement, synthèse d’un oxyde poreux, mise en forme de celui-ci pour obtenir un support, puis imprégnation de ce support avec une phase active pour obtenir le catalyseur).

La modification de ce schéma de préparation est une voie de recherche importante pour diminuer les couts de production tout en essayant d’améliorer les performances catalytiques. 

Description du projet

L’objectif de ce stage est de développer à l’échelle laboratoire des catalyseurs NiMo pour des applications d’hydrotraitement (HDT) et d’hydrocraquage (HCK) de résidus (fraction la plus lourde d’un brut pétrolier) en réalisant la préparation du catalyseur de la manière la intégrée possible, ie en minimisant le nombre d’étapes unitaires.

La cible prioritaire est d’obtenir des catalyseurs à cout réduit avec des performances catalytiques aux moins équivalentes à celles des catalyseurs préparés par voie classique.

Les catalyseurs préparés seront caractérisés (analyses texturales, DRX, microscopie électronique, …) de manière à appréhender les phénomènes physico-chimiques mis en jeu lors de la synthèse et leur impacts sur la qualité du produit. Les catalyseurs les plus prometteurs seront évalués en test catalytique sur une charge résidus.

Profil recherché

Bac+5 (stage de master II ou école d'ingénieur) 

Contact

IFP Energies nouvelles - Lyon
Mathieu DIGNE / Thibaut CORRE
Rond-point de l'échangeur de Solaize - BP 3
69360 Solaize
Logo IFP Energies nouvelles - Lyon

Nouvelle recherche