Nouvelle approche de préparation de catalyseurs d'hydrotraitement pour la production de carburants propres

Réf. R066

Stage - Chimie

Localisation : Rhône

Début : entre janvier et août 2017
Durée : de 5 à 6 mois
Indem. : Oui

IFP Energies nouvelles - Lyon

IFP Energies nouvelles est un organisme public de recherche, d’innovation industrielle et de formation intervenant dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement. Sa mission est d'apporter aux acteurs publics et à l'industrie des technologies performantes, économiques, propres et durables pour relever les trois grands défis sociétaux du 21e siècle : changement climatique et impacts environnementaux, diversification énergétique et gestion des ressources en eau. Son expertise est internationalement reconnue.

IFP Energies nouvelles poursuit 5 priorités stratégiques, indissociables et complémentaires dans l'accomplissement de sa mission d’intérêt général :

  • Produire à partir de sources renouvelables des carburants, des intermédiaires chimiques et de l'énergie
  • Produire de l’énergie en réduisant l’impact sur l’environnement
  • Développer des transports économes et à faible impact environnemental
  • Produire à partir de ressources fossiles des carburants et intermédiaires chimiques à faible impact environnemental
  • Proposer des technologies respectueuses de l'environnement et repousser les limites actuelles des réserves d'hydrocarbures

Son école d'ingénieurs, partie intégrante d'IFP Energies nouvelles, prépare les générations futures à relever ces défis.

Nouvelle approche de préparation de catalyseurs d'hydrotraitement pour la production de carburants propres

Contexte du projet

Les procédés industriels de purifications de coupes pétrolières (ou procédés d’hydrotraitement) ont notamment pour objectif d’améliorer leurs propriétés physico-chimiques en vue de leur utilisation comme bases carburants essences ou diesel.

Par exemple, la teneur en soufre est une spécification environnementale d’importance afin, d’une part, de limiter les rejets de gaz de combustion néfastes pour l’environnement, et d’autre part, de protéger les systèmes de dépollution automobile sensibles aux composés soufrés.

Ces procédés de purification (par exemple de désulfuration) utilisent des catalyseurs hétérogènes à base de métaux de transition déposés sur un support oxyde poreux (tel que par exemple MoS2/γ-alumine). L’amélioration des méthodes de préparation de ces catalyseurs est un levier d’amélioration des performances de ces catalyseurs, conduisant à des procédés de désulfuration plus performants.

Description du projet

L’objet de ce stage sera de mettre en œuvre une approche nouvelle d’introduction des sulfure de métaux de transition au sein de la porosité de supports oxydes poreux lors de la préparation de catalyseurs d’hydrotraitement.

Les différents catalyseurs obtenus seront caractérisés par différentes techniques physico-chimiques pour mettre en évidence des modifications du matériau selon la méthode de préparation mise en œuvre.

Enfin, leur évaluation en test catalytique sera réalisé en présence de molécules modèles représentatives de celles présentes dans des coupes pétrolières. Le travail expérimental couvrira différents aspects de la catalyse hétérogène : de la préparation/caractérisation des matériaux à leur évaluation.

Profil recherché

Étudiant en master 2 chimie, idéalement avec une spécialisation en catalyse hétérogène et/ou science des matériaux.

Contact

IFP Energies nouvelles - Lyon
Antoine DAUDIN / Pierre-Louis CARRETTE
Rond-point de l'échangeur de Solaize - BP 3
69360 Solaize
Logo IFP Energies nouvelles - Lyon

Nouvelle recherche