Modélisation du bassin de Paris

Réf. R1610R

Stage - Géologie / Géochimie

Localisation : Hauts-de-Seine

Début : entre janvier et mai 2017
Durée : de 4 à 5 mois
Indem. : A définir

IFP Energies nouvelles - Direction Géosciences

IFP Energies nouvelles est un organisme public de recherche, d’innovation industrielle et de formation intervenant dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement. Sa mission est d'apporter aux acteurs publics et à l'industrie des technologies performantes, économiques, propres et durables pour relever les trois grands défis sociétaux du 21e siècle : changement climatique et impacts environnementaux, diversification énergétique et gestion des ressources en eau. Son expertise est internationalement reconnue.

IFP Energies nouvelles poursuit 5 priorités stratégiques, indissociables et complémentaires dans l'accomplissement de sa mission d’intérêt général :

  • Produire à partir de sources renouvelables des carburants, des intermédiaires chimiques et de l'énergie
  • Produire de l’énergie en réduisant l’impact sur l’environnement
  • Développer des transports économes et à faible impact environnemental
  • Produire à partir de ressources fossiles des carburants et intermédiaires chimiques à faible impact environnemental
  • Proposer des technologies respectueuses de l'environnement et repousser les limites actuelles des réserves d'hydrocarbures

Son école d'ingénieurs, partie intégrante d'IFP Energies nouvelles, prépare les générations futures à relever ces défis.

Modélisation du bassin de Paris

IFPEN travaille depuis longtemps sur le bassin de Paris pour l’étude du potentiel pétrolier de ce bassin mais aussi dans d’autres contextes (CO2, stockage de gaz…). Les différents travaux ont permis de mettre en place un premier modèle numérique 3D intégrant des données de puits, d’affleurement ainsi que des informations paléo-géographiques dans un outil de simulation de bassin (TemisFlow).

L’objectif du stage est de construire un modèle numérique du Bassin de Paris à partir d’un modèle géométrique existant, de le caler en pressions et températures et de simuler son potentiel en hydrocarbures. Il sera ensuite possible d’utiliser ce modèle pour valider des nouveaux concepts de modélisation à l’échelle bassin.

Le stage se déroulera en plusieurs étapes :

  • Reprise et correction du modèle géométrique existant,
  • Reconstruction de cartes d’érosion par phase et chacun des niveaux affectés,
  • Calage en pression et température
  • Simulation du système pétrolier

A terme, ce modèle pourra servir à valider différentes méthodes expérimentales ou numériques en développement à IFPEN dont :

  • l’estimation des méthodes de thermo-chronométrie des ciments carbonatés par clumped isotopes (Δ47) et datations U/Pb (LA-ICP-MS),
  • l’imagerie et morphométrie des stylolites pour quantifier la compaction chimique et les paléo-contraintes.
  • l’évaluation du module de modélisation de la salinité aux échelles bassin,
  • l’amélioration de la calibration des cinétiques de craquage de la matière organique.

Connaissances exigées :

  • Connaissances en Géologie des bassins sédimentaires et principes d’un système pétrolier
  • Goût pour la modélisation numérique

Mots clés: Modélisation, Bassin Sédimentaire, Bassin de Paris, Système pétrolier, 

Contact

IFP Energies nouvelles - Direction Géosciences
Vanessa TELES/Mathieu DUCROS
1&4, avenue de Bois-Preau
92852 Rueil-Malmaison cedex
Logo IFP Energies nouvelles - Direction Géosciences

IFP Energies nouvelles - Direction Géosciences recrute

Nouvelle recherche