Reproduction des phénomènes pulsatoires à l’échappement sur un modèle moteur moyen

Réf. R1030R/2017/n° 8

Stage - Energétique

Localisation : Hauts-de-Seine

Début : entre mars et mai 2017
Durée : 5 mois
Indem. : À définir

IFP Energies nouvelles - Systèmes Moteurs et Véhicules

IFP Energies nouvelles est un organisme public de recherche, d’innovation industrielle et de formation intervenant dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement. Sa mission est d'apporter aux acteurs publics et à l'industrie des technologies performantes, économiques, propres et durables pour relever les trois grands défis sociétaux du 21e siècle : changement climatique et impacts environnementaux, diversification énergétique et gestion des ressources en eau. Son expertise est internationalement reconnue.

IFP Energies nouvelles poursuit 5 priorités stratégiques, indissociables et complémentaires dans l'accomplissement de sa mission d’intérêt général :

  • Produire à partir de sources renouvelables des carburants, des intermédiaires chimiques et de l'énergie
  • Produire de l’énergie en réduisant l’impact sur l’environnement
  • Développer des transports économes et à faible impact environnemental
  • Produire à partir de ressources fossiles des carburants et intermédiaires chimiques à faible impact environnemental
  • Proposer des technologies respectueuses de l'environnement et repousser les limites actuelles des réserves d'hydrocarbures

Son école d'ingénieurs, partie intégrante d'IFP Energies nouvelles, prépare les générations futures à relever ces défis.

Reproduction des phénomènes pulsatoires à l’échappement sur un modèle moteur moyen

Description du sujet :

Le contexte social, politique et environnemental actuel impose des réductions importantes des émissions de gaz à effet de serre, en particulier le CO2, ainsi que des émissions de gaz polluants liées au transport.

Afin de répondre à ces exigences, les constructeurs ont été amenés à proposer des solutions techniques complexes sur les moteurs Diesel telles que la recirculation des gaz brûlés, l’augmentation des pressions d’injection, le recours à des stratégies à injections multiples ou encore les technologies de post-traitement des polluants à l’échappement, telles que les filtres à particules (FAP), les catalyseurs d’oxydation (DOC) ou de réduction sélective (SCR).

Dans ce contexte de complexification des Groupes Moto-Propulseur (GMP) et afin de limiter les coûts de développement, la simulation système occupe une place prépondérante dans la chaîne de conception d'un moteur. IFP Energies nouvelles développe à ce titre en partenariat avec la société Siemens PLM Software une librairie spécifique moteur (IFP-Engine), intégrée au sein de la plateforme LMS Imagine.Lab Amesim.

Les modèles développés à IFP Energies nouvelles et disponibles au sein de cette librairie doivent être continuellement améliorés de sorte à être représentatifs dans des conditions de fonctionnement plus élargies et plus complexes tout en gardant une bonne facilité d’utilisation et un temps de calcul acceptable.

Dans ce cadre, l’objectif de ce stage est de représenter les phénomènes pulsatoires à l’échappement et leur impact sur le rendement du turbocompresseur dans un modèle moteur moyen. Ce modèle simple et rapide à calibrer permettra un gain de temps dans les études prospectives sur la boucle d’air aussi bien en stabilisé que sur cycles de conduite du type RDE (Real Driving Emission).

Le stage consistera à développer un modèle, l’implémenter puis le valider en le confrontant à des résultats expérimentaux. Le stagiaire sera intégré à l’équipe simulation système. Il devra faire preuve de rigueur, d’autonomie et être force de proposition.

Profil recherché :

Troisième année d’école d’ingénieur à dominante énergétique, propulsion ou généraliste.

  • Connaissances en thermique, motorisation et automobile fortement appréciée.
  • La maîtrise des logiciels Matlab et LMS Amesim est également un atout recherché.
  • Programmation C.
  • Goût pour la simulation numérique indispensable.
  • Autonomie, rigueur et force de proposition

Renseignements pratiques :
Durée du stage et période souhaitée : 5 à 6 mois, à partir de mars 2016
Le stage se déroulera à IFP Energies nouvelles à Rueil-Malmaison.
Une indemnité mensuelle sera versée au stagiaire (si non rémunéré par ailleurs).

Cette offre n'est plus disponible

Contact

IFP Energies nouvelles - Systèmes Moteurs et Véhicules
Ilias CHEIMARIOTIS
1&4, avenue de Bois-Preau
92852 Rueil-Malmaison cedex
Logo IFP Energies nouvelles - Systèmes Moteurs et Véhicules

Nouvelle recherche