L'introduction en bourse des clubs sportifs professionnels.
Landry Nietcho
Mémoire publié en 2001 - 25 pages


Résumé

L'arrivée massive des média, principalement télévisés, au début des années 80 marque le véritable commencement de l'ouverture du sport de haute compétition aux mécanismes de l'économie de marché. Les montants des droits télés s'élèvent à présent en centaines de millions de francs pour les plus grands sports mondiaux tels que le basket, le hockey, le football Américain et le base-ball Outre-Atlantique et bien évidemment le football pour le reste du monde.

Les relations et les flux monétaires générés par les deux sphères, celle de l'économie de marché et celle du monde sportif, n'ont pas cessé depuis lors de se développer.
Les transferts de joueurs, et par la même occasion leurs salaires, ont connu une croissance exponentielle comme l'atteste le recrutement par le Real de Madrid de l'international Portugais Luis Figo pour près de 400 millions de Francs. Parfois, les sommes engagées par les clubs sont parfois déconnectées de la valeur sportive du joueur acquis.


Il n'en reste pas moins que la course à l'achat des joueurs les plus côtés, et pas nécessairement les meilleurs comme l'illustre le cas Anelka, s'avère extrêmement rentable pour les deux parties.
Les liens entre les deux sphères ont donc déclenché une spirale inflationniste qui n'est pas prête d'être cassée les retours sur investissement demeurant rentables pour les bailleurs de fond.

Aujourd'hui, de nouvelles sources de financement, Internet et surtout les marchés boursiers, objet de notre étude, connaissent, non sans quelques remouds, des prémices de prospection et pour cause : est-il acceptable de laisser les clubs sportifs accéder au dernier échelon de la sphère de l'économie de marché, les marchés boursiers ? Une telle évolution est-elle souhaitable ? Quelles sont les modalités d'introduction en bourse ? Quels avantages en retireraient les clubs ? Quelles incidences négatives entraînerait-elle ?



Nous vous rappelons que le téléchargement des travaux (mémoires et thèses) présentés sur le site iQuesta.com est destiné à un usage strictement privé. Toute reproduction desdits travaux pour un usage autre que privé effectuée sans le consentement de l'auteur constitue une contrefaçon susceptible d'entraîner des sanctions à votre encontre (articles L.122-4, L.122-5, L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle).

Contact

Landry Nietcho

Université Paris Dauphine
n/a