L'estime de soi des adolescents dyslexiques
Mémoire publié en 2011 - 83 pages


Résumé

L'estime de soi suscite l'intérêt en psychologie par son impact sur la personnalité et sur la motivation qu'elle engendre. L'adolescence est une étape importante de consolidation dans un processus continu de valorisation de soi construit depuis la naissance (Rodriguez-Tomé, 1997). La dyslexie développementale fait naître des troubles du langage écrit dès les premiers apprentissages chez des enfants intelligents, sans troubles perceptifs, évoluant dans des milieux familiaux, socioculturels et scolaires adéquates (Ramus, 2005a).

A partir de l'Echelle Toulousaine d'Estime de Soi (Oubrayrie et al., 1994), à cinq modalités, outil ayant l'avantage d'être multidimensionnel, l'objectif de cette étude est de mesurer l'influence de la dyslexie sur l'estime de soi de deux groupes d'adolescents, vingt dyslexiques et vingt témoins, âgés de 15;0 à 19;5 ans.

Cette recherche indique une tendance générale de dévalorisation de l'estime de soi dans toutes les dimensions pour les adolescents dyslexiques, davantage marquée pour les jeunes suivant un cursus général par rapport à l'enseignement technologique et professionnel, et tout particulièrement pour les jeunes filles.

Un adolescent dyslexique a tendance à se dévaluer du fait de ses difficultés spécifiques. Il a besoin d'être soutenu et encouragé dans ses efforts, à un âge où les interactions à travers les attitudes et les opinions des autres à son égard (Bariaud, 1997) deviennent essentielles.
Nous vous rappelons que le téléchargement des travaux (mémoires et thèses) présentés sur le site iQuesta.com est destiné à un usage strictement privé. Toute reproduction desdits travaux pour un usage autre que privé effectuée sans le consentement de l'auteur constitue une contrefaçon susceptible d'entraîner des sanctions à votre encontre (articles L.122-4, L.122-5, L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle).