Estimation de la structure par terme des taux d'intérêts
Fayçal Hitmi
Mémoire publié en 2002 - 107 pages


Résumé

De mois en mois, voire de jours en jours, les rendements des actifs à revenu fixe tels que les bons du Trésor varient en fonction de leur échéance et la relation entre rendement et maturité varie à son tour avec le temps. Une telle relation est appelée structure par terme des taux d?intérêt. De manière plus précise, la structure par terme des taux d?intérêt se définit comme la relation entre les rendements d?obligations réputées sans risque de défaut et leurs maturités à un instant donné.

Les utilisations de la structure par terme des taux d?intérêt sont multiples, plus particulièrement pour les gérants d?actifs à revenu fixe ou variable. Ces gestionnaires ajustent leurs portefeuilles en fonction de leur stratégie et des caractéristiques des titres qui les composent.

De nombreux modèles de la structure par terme des taux d?intérêt ont été développés ces dernières années afin de tenter de répondre aux besoins des intermédiaires financiers. En effet, divers changements sur les marchés financiers ont stimulé l?intérêt des investisseurs pour les instruments dits à revenus fixes. Dans les années soixante-dix, les taux ont commencé à monter, rendant les actifs porteurs d?intérêt plus compétitifs par rapport aux actions. Ils poursuivirent ce mouvement dans les années soixante-dix et au début des années quatre-vingt et, en raison de changements de politique monétaire américaine, commencèrent à fluctuer. Les emprunteurs ont alors émis des contrats payant des revenus fixes et offrant des caractéristiques attractives pour des agents désirant investir leurs fonds dans un environnement volatil de taux d?intérêt. De nouvelles techniques ont été développées afin de mieux gérer des portefeuilles composés d?actifs à revenus fixes dans le cadre d?une incertitude croissante sur les marchés financiers.

Le présent mémoire a pour objectif de définir ce qu?est la structure par termes de taux d?intérêt, de rappeler les différentes théories économiques relatives à cette structure de taux, de citer les différents types de modèles de la structure des taux : modèles d?arbitrages et modèles d?équilibre général, d?estimer à l?aide du modèle de Vasicek, un modèle d?arbitrage classique, la structure des taux théorique du marché national et la comparer à la courbe des taux obtenue par les praticiens.

Dans la première partie, nous aurons à traiter trois chapitres. Dans le premier chapitre nous verrons les différentes notions de taux d?intérêt ainsi qu?un aperçu sur le marché de tauxnational. Au deuxième chapitre, Nous nous intéresserons à la définition de la structure par terme des taux d?intérêt, en relatant les différentes courbes de taux qu?on peut avoir et la méthode adoptée pour les construire. Pour le dernier chapitre de cette partie, nous présentons les différentes théories économiques qui ont tenté d?expliquer la formation et la dynamique des taux d?intérêt.

En deuxième partie, nous aurons à traiter trois autres chapitres. Dans le premier chapitre de cette partie, nous présenterons les différentes approches de modélisation de la structure par terme des taux d?intérêt et nous détaillerons les différentes étapes par lesquelles on passe pour obtenir la structure des taux avec le modèle de Vasicek Dans un deuxième chapitre de cette partie nous procéderons à l?estimation du des paramètres du processus d?Ornstein Uhlenbeck, représentant la dynamique du taux court dans le modèle de Vasicek. Et enfin, dans le sixième chapitre, nous estimerons la structure des taux théoriques et comparerons cette structure avec celle du marché.

Ce présent mémoire n?a nullement la prétention de présenter l?ensemble des concepts relatif à la structure par terme des taux d?intérêt, mais vraisemblablement pourrait servir de base pour comprendre et par la suite s?approfondir les connaissances relatives à la structure de taux et ses applications.
Nous vous rappelons que le téléchargement des travaux (mémoires et thèses) présentés sur le site iQuesta.com est destiné à un usage strictement privé. Toute reproduction desdits travaux pour un usage autre que privé effectuée sans le consentement de l'auteur constitue une contrefaçon susceptible d'entraîner des sanctions à votre encontre (articles L.122-4, L.122-5, L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle).

Contact

Fayçal Hitmi

Institut National de Statistique et d'Economie Appliquée
n/a