En quoi le cybermarketing permet-il aux entreprises marchandes d'agir sur leur marché ?
Mémoire publié en 2000 - 123 pages


Résumé

Internet est devenu de façon indéniable un nouveau mode de communication qui prend une place de plus en plus importante.
Ce nouveau réseau présente une réelle opportunité pour les entreprises marchandes, qui peuvent avant tout faire d'Internet un nouveau moyen de vente et de distribution. Pour preuve l'explosion des chiffres du commerce électronique, qui annoncent pour 2001 un marché de 10 milliards de francs pour les échanges grand public et 63 milliards pour les échanges entre les entreprises (1).
Les avantages d'Internet comme nouveau réseau de distribution sont indéniables. Et ce, aussi bien du point de vue du producteur que de celui du consommateur.

Du point de vue du producteur vendre par le biais du réseau Internet c'est :

·Personnaliser sa relation avec le client, obtenir une plus grande satisfaction, pratiquer un sur-mesure de masse dans l'optique du marketing relationnel pour le fidéliser.

·Passer d'un marché de masse fondé sur la standardisation et les volumes qui pousse les produits vers les clients types, à un marché très individualisé qui peut proposer des produits sur mesure, tout cela en recréant dans les vitrines virtuelles l'environnement des magasins de proximité traditionnels.

·Accéder directement au consommateur. L'entreprise peut vendre de n'importe où, à n'importe qui, dans le monde entier.

·Disposer d'une plus grande réactivité au marché

·Se créer de nouvelles opportunités et débouchés : en se démarquant de ses concurrents, en ciblant de nouveaux clients, en créant une nouvelle intermédiation fondée sur une plus forte valeur ajoutée, en améliorant le temps de traitement des commandes.

·Positionner son offre d'une manière plus précise et plus rapide dans l'esprit du consommateur qui est de moins en moins patient.

·Améliorer son image de marque à travers l'usage des nouvelles technologies.



Du point de vue du consommateur, privilégier ce nouveau réseau de distribution, c'est :

·Commander et payer facilement.

·Se faire livrer à domicile, dans les plus brefs délais (ceci étant le principal critère de fidélisation après la qualité et la variété des produits offerts).

·Accéder directement à une offre large de produits sans contrainte de temps ni de lieu.

·Profiter de nombreux services qui permettent de choisir facilement le produit qui correspond à nos attentes.



C'est la politique marketing mise en place autour du lancement et de la gestion d'un site Web qui va permettre de trouver une adéquation entre les attentes du producteur et celles du consommateur.

Cette politique marketing qui va s'effectuer autour de la gestion d'un site de e-commerce va présenter des particularités par rapport à une politique marketing classique. Les relations entreprise-clients sur le réseau des réseaux sont fondamentalement modifiées. On est en présence d'un marketing one-to-one, qui permet une véritable personnalisation de la relation et la mise en place d'un " sur-mesure de masse ".



De plus, les moyens mis à la disposition de l'entreprise pour communiquer sont bien spécifiques. C'est avant tout l'interactivité qui domine. Les actions de publicité et de promotions deviennent dynamiques. Le client ou prospect devient acteur de cette promotion. C'est par exemple le cas avec les bandeaux publicitaires, qui sont, le plus souvent, un appel à l'action. En plus de la personnalisation de la relation, Internet offre la possibilité de ciblage à moindre coût.

De plus, grâce aux nouvelles fonctionnalités d'Internet, il est possible pour l'entreprise d'avoir une remontée de l'information-client beaucoup plus efficace que sur un secteur de vente traditionnel. L'entreprise est à même de mesurer relativement facilement les résultats de son site marchand et la mesure des performances représente un facteur clé de succès.



Cependant, les entreprises innovantes dans ce secteur sont parfois confrontées à quelques difficultés, dans la gestion même du site Web, mais aussi face à un environnement qui n'est pas toujours totalement adapté à ce moyen de vente. Les normes juridiques, par exemple, ne sont pas toujours en adéquation avec les évolutions du Web. Il faut par ailleurs faire face à certaines barrières psychologiques que l'on trouve chez le futur " cyberconsommateur " comme le télépaiement, qui constitue un frein pour de nombreux acheteurs potentiels sur le Web.



La France accuse aujourd'hui un retard dans le développement de l'e-commerce, mais les " marchands " semblent comprendre petit à petit qu'il ne s'agit pas d'un simple effet de mode, mais bien d'une réelle révolution dans la manière de faire du commerce : le succès du commerce électronique dépend de la valeur ajoutée que les entreprises sont capables de proposer dans leurs boutiques virtuelles.

Nous vous rappelons que le téléchargement des travaux (mémoires et thèses) présentés sur le site iQuesta.com est destiné à un usage strictement privé. Toute reproduction desdits travaux pour un usage autre que privé effectuée sans le consentement de l'auteur constitue une contrefaçon susceptible d'entraîner des sanctions à votre encontre (articles L.122-4, L.122-5, L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle).