Télévision / Cinéma

The Distribution of French Cinema to the United States.


This paper shall weigh the pros and cons of French cinema throughout its history, while comparing it to the development of American cinema. The paper will then enumerate the problems, which have become the obstacles to France's desire to become a viable world player. In conclusion solutions, which would allow French cinema to attain the level of exportability as American cinema without losing their cultural identity to industrialization, shall be proposed.

David Dewilde
Vesalius College, Vrije Universiteit Brussel

Alice de l'autre côté de l'écran


Face au non-sens, à la multitude de sens, d?interprétations et de commentaires divers dont les oeuvres de Lewis Carroll ont été l?objet (historiques, linguistiques, psychanalitiques littéraires, etc...), ni tous fondamentalement faux, ni tous fondamentalement satisfaisants, nous nous trouvons, comme Alice, devant un carrefour : faire un choix entre deux hypothèses (parcours initiatique ou mouvement perpétuel ?) ou bien se refuser à faire ce choix d?interprétation.

Florence Livolsi
Université Paris Ouest Nanterre La Défense

3 exemples du cinéma américain d'aujourd'hui : Darren Aronofsky, Sofia Coppola, Steven Soderbergh - Le Montage de l'Indicible.


L'hypothèse défendue à travers ce mémoire est qu'une certaine tendance du cinéma américain contemporain se définit à travers le montage de trois jeunes auteurs : Sofia Coppola, Darren Aronofsky et Steven Soderbergh. Trois réalisateurs qui utilisent le montage de manière novatrice ; trois réalisateurs qui donnent à l'image, chacun à leur façon, un rôle divergent et audacieux ; trois réalisateurs qui pourraient incarner, par leurs films, le cinéma américain d'aujourd'hui.

Rémi Pietka
Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis

Le traitement du temps dans les adaptations cinématographiques de Madame Bovary


Dans le travail de l'adaptation, il s'agit de créer un récit cinématographique à partir du récit littéraire. Mais il paraît impossible d'adapter Madame Bovary sans se soucier de son squelette, soit sa temporalité, élément fondamental et constructeur. Créer un nouveau traitement du temps, purement cinématographique, serait l' « instruction » primordiale à toute adaptation de ce roman. Qu'en est-il dans les films ?

Aimée LE ROUX
Université Paris Ouest Nanterre La Défense