Linguistique

Les petites marques du discours : le cas du marqueur méta-discursif 'bon' en français


Nous interrogeons le positionnement sémantique de ce qu'on nomme couramment les "petits mots" ou les "particules de discours". L'idée s'impose rapidement que la pertinence de l'étude de ces unités dépend d'un cadre d'étude qui envisagerait le discours comme un objet composé s'organisant progressivement dans l'échange. Nous proposons ensuite une analyse contextuelle de la petite marque "bon".

Capucine Brémond
3IL - Institut d'Ingénierie Informatique de Limoges